Infos générales
  AquaFil 2000-2002 (Programme Ecos-Ouverture)
  Résultats Maisons de l'Eau: Activités des Maisons de l'Eau
 
 

Au niveau des territoires de Sliven et d’Alba Iulia, les deux maisons de l’eau créées ont été aménagées et ont commencé à fonctionner à partir du premier semestre 2001. Elles ont tout de suite pris un rôle important dans le dispositif d’animation d’activités pour les enfants et jeunes des deux villes.

Attendu le peu d’activités péri-scolaires proposées sur ces territoires, les jeunes publics se sont vite appropriés la Maison de l’Eau, en se montrant très ouverts aux découvertes sur la nature et le "milieu rivière" que la Maison de l’Eau leur propose. Les activités pédagogiques des maisons de l’eau ont concerné aussi bien l’utilisation des outils pédagogiques créés grâce au projet que d’autres animations telles des concours, des stages nature ou encore la réalisation d’une pièce de théâtre.

Cependant, les maisons de l’eau d’Alba Iulia et de Sliven ont tenu à jouer un rôle également sur le volet plus technique de la gestion des cours d’eau. Ainsi, grâce en particulier à leur équipement en outils d’analyse de la qualité de l’eau et à la diffusion des résultats des évaluations ainsi faites, les maisons de l’eau ont été identifiées sur les deux territoires par les acteurs locaux concernés, comme des relais importants dans le domaine de la gestion de l’eau et des cours d’eau à Sliven et Alba Iulia.

En Pays du Val d’Adour, la SEMADOUR a aménagé sa Maison de l’Eau entre l’année 2000 et début 2001. Depuis sa création, les activités de la Maison de l’Eau du Val d’Adour se sont centrées sur l’animation des structures locales intervenant dans la gestion intégrée des cours d’eau et les activités de pédagogie à l’environnement.

Elle n’a ainsi pas véritablement mené d’actions propres. Sur le territoire, les structures impliquées dans les domaines de l’eau, de la protection de l’environnement et de l’animation péri-scolaire étaient déjà nombreuses. Les besoins du territoire relevaient donc plutôt d’une nécessaire coordination et mise en cohérence que de la réalisation d’activités nouvelles par une structure nouvelle.

Cependant, la SEMADOUR a décidé en fin de projet de donner à sa Maison de l’Eau une nouvelle dimension pour les années à venir. En effet, la SEMADOUR a acquis des matériels techniques très spécifiques (système GPS, multi-paramètre, courantomètre, embarcations mobiles) à utiliser d’abord pour la gestion des cours d’eau et ensuite, pour certains, dans le cadre d’activités pédagogiques. L’objectif est d’une part de mutualiser ces matériels entre acteurs du territoire, d’autre part d’utiliser ces matériels au cours de formations que la Maison de l’Eau organisera au bénéfice des techniciens rivière du territoire et de la région.

Pour Redange, la Maison de l’Eau fonctionne depuis mars 2001 et a été officiellement inaugurée en mars 2002. La Maison de l’Eau du Contrat de Rivière Attert a connu une grande activité depuis. Tout d’abord, comme cellule de coordination du comité de pilotage du Contrat de rivière et de suivi opérationnel du Contrat de rivière. Ensuite, comme maître d’ouvrage d’actions dans le domaine de la pédagogie à l‘environnement et des loisirs nature : réalisation de publications d’information, campagne "une journée dans la nature", conception de panneaux d’orientation touristique, etc.





Page précédente